L’Institut Guinéen de Normalisation et de Métrologie (IGNM) en collaboration avec l’Association Sénégalaise de Normalisation et ses partenaires internationaux dont le Réseau Normalisation Francophonie a initié une campagne d’information et de formation des acteurs de l’assainissement aux enjeux des normes internationales dans le secteur de l’assainissement.

L’accès à une eau propre et à des installations d’assainissement adéquates est un droit humain fondamental et un facteur qui contribue au développement dans des domaines tels que l’agriculture, l’énergie, la résilience face aux catastrophes, la santé, l’environnement et, enfin, la croissance économique.

Si la réalisation de l’accès universel à une  source d’eau potable de base semble à portée de main, un tiers de l’humanité n’a pas accès à des services d’assainissement. Rendre effectif, l’accès universel à l’assainissement nécessitera des efforts supplémentaires et communs ainsi des approches innovantes.

Ces approches impliquent d’intégrer les systèmes d’assainissement aux stratégies des villes intelligentes et durables, de créer une économie circulaire où les déjections humaines deviennent des ressources utiles et de favoriser le développement d’un nouveau marché.

L’innovation nécessite d’établir des normes rigoureuses et vérifiables pour la conception et le fonctionnement de ces nouvelles technologies. La conformité aux normes internationales ISO représente un gage de confiance pour les consommateurs que les produits et services sont sûrs, fiables et de bonne qualité.

ISO 24521, ISO 30500, ISO 31800 constituent les premières normes dans le secteur de l’assainissement et couvrent ensemble la totalité de la chaîne de services. Si ISO24521 est une norme de gestion des services de traitement des eaux usées domestiques de base, ISO 30500 et ISO 31800 regroupent les exigences générales de sécurité et de performance applicables aux technologies novatrices d’assainissement.


L’IGNM dans sa dynamique de renforcement des capacités, organise un atelier de formation les 23 et 24 février 2021 à l’Hôtel palm Camayenne. Qui sera animé par des experts sénégalais et guinéens.

L’objectif général de la formation est de renforcer les capacités des parties prenantes sur les normes internationales ISO 30500 et ISO 24521 déjà adoptées par le Sénégal afin de faciliter leur appropriation et leur mise en œuvre.

Les objectifs spécifiques suivants ont été identifiés :

     Présenter un diagnostic du cadre légal, réglementaire et normatif de l’assainissement ;

     Faciliter la compréhension des exigences de la norme ISO 30500 sur les systèmes d’assainissement autonome ;

     Faciliter la compréhension des exigences de la norme ISO 24521 sur le management des services d’assainissement autonome de base des eaux usées domestiques ;

     Promouvoir les initiatives et projets innovants ayant pour finalité l’amélioration de l’assainissement.

 

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp